Médicaments pouvant déclencher une poussée de psoriasis

Posted on

L’atteinte cutanée du psoriasis se manifeste par l’apparition de plaques squameuses d’aspect blanchâtre sur la peau (coude, genou…) et le cuir chevelu.

On peut aussi avoir un autre rhumatisme inflammatoire, une arthrite métabolique (goutte ou chondrocalcinose articulaire), une arthrose, une tendinite banale ou une fibromyalgie… sans rapport avec le psoriasis. On a décrit des rhumatismes psoriasiques associés à des formes de psoriasis pustuleux des mains et des pieds ainsi qu’à des douleurs des clavicules. Les symptômes : Dans la goutte, qui est la pathologie microcristalline la plus fréquente, on retrouve une atteinte des pieds dans plus de 90 % des cas. Seulement 1 à 5 % des psoriasis sont strictement localisés aux ongles ; dans ces situations le diagnostic différentiel est plus difficile avec d’autres maladies des ongles (lichen, onychomycose…). Le psoriasis de l’ongle est d’autant plus fréquent que l’atteinte cutanée est sévère ou s’il existe un rhumatisme psoriasique associé. Le psoriasis unguéal est également fréquent, observé chez environ 50 % des patients.14 Le lit de l’ongle et/ou la matrice de l’ongle peuvent être atteints. Dans la très grande majorité des cas, le psoriasis ne représente pas de danger vital mais ses conséquences psychologiques sur la vie quotidienne peuvent être handicapantes. Le psoriasis peut toucher aussi bien l’enfant que l’adulte et les hommes que les femmes et est plus fréquent chez les personnes de peau blanche. Le psoriasis peut être et se limiter aux , aux , aux , aux , aux mains ou au , comme il peut être plus grave et s’étendre sur tout le corps.

Goutte maladie : une douleur forte au gros orteil

  • Elle est souvent bilatérale.
  • Les signes radiologiques sont identiques à ceux observés à la hanche.
  • Les causes sont surtout les corticoides, plus rarement les barotraumatismes.

Le psoriasis en goutte ne laisse pas de grandes plaques irritantes mais des petites zones plus rapidement après la chute des squames.

Le psoriasis inversé (appelé également psoriasis des plis) est une forme de psoriasis dans laquelle les plaques rouges (et lisses) sont restreintes aux zones de plis (aisselles, , nombril, etc.). Le psoriasis pustuleux est une forme de psoriasis localisée sur la paume des mains et la plante des pieds. Les poussées de psoriasis peuvent parfois être provoquées par certains facteurs : Des mécanismes immunologiques interviennent dans l’apparition d’un psoriasis. Le ou la survenue d’un choc psychologique violent représentent, comme dans de nombreuses maladies, un facteur de risque important dans l’apparition d’une poussée de psoriasis. Les enfants sont par ailleurs plus souvent atteints au niveau du visage et plus sujets aux pulpites qui correspondent à du psoriasis sur la pulpe des doigts. L’association de dérivés de la VIT A et de la photochimiothérapie orale peut également être proposée dans les formes sévères du psoriasis. Ils sont prescrits dans les formes de psoriasis localisés ou pour les localisations qui ne peuvent être traités différemment du fait du risque d’irritation locale. En effet, les plaques du psoriasis sont situées la plupart du temps sur des zones découvertes, visibles de tous, comme le visage, les mains et les bras. Chez plus de 90% des personnes atteintes de Psoriasis, une exposition au soleil améliore les manifestations, mais dans moins de 10% des cas environ, cette situation peut aggraver le psoriasis.

L’atteinte de l’ongle au cours du psoriasis

  • Elle est très rarement primitive, mais souvent secondaire à un traumatisme, une PSH évoluée, une nécrose évoluée.
  • Les signes radiologiques associent pincement, ostéophytose capitale inférieure « en goutte », ostéocondensation.

Une exposition modérée au soleil peut améliorer voire soigner une poussée de psoriasis.

Prendre soin de son corps et de sa peau demeurent indispensable lorsqu’on présente une poussée de psoriasis. Les ongles des doigts de ou des mains sont fréquemment le siège de lésions du psoriasis pouvant provoquer leur décollement ou leur effritement. L’inflammation touche généralement les articulations d’un ou plusieurs de ces membres : poignets et mains (doigts), pieds et chevilles (orteils), hanches et genoux. déformations, ongle jauni… Le psoriasis des ongles -ou psoriasis unguéal, est Rapport chronologique du RP avec le psoriasis cutané À la phase de début, l’atteinte du pied a été retrouvée chez association d’une arthrite de l’interphalangienne distale, de l’interphalangienne… précoce de la polyarthrite rhumatoïde mais pas encore dans celui du psoriasis. Dans le cas d’un psoriasis vulgaire, des plaques rouges rondes ou ovalaires font leur apparition au niveau des genoux. Le principal facteur de risque du rhumatisme psoriasique est génétique : les personnes qui ont un proche touché par le psoriasis sont plus susceptibles de contracter la maladie. Un pourcentage significatif de ces patients présente également le psoriasis de l’ongle.

Psoriasis de l’ongle : attention au rhumatisme psoriasique !

  • lésions articulaires destructrices : arthrite septique
  • érosions débutantes (MCP, IPP,MTP) : PR
  • sacroiliite radiologique : spondylarthropathie
  • liserés de calcification : CCA
  • arthropathies avec grosse(s) géode(es) d’une MTP d’un gros orteil : goutte

« Les plus exposés sont ceux dont le psoriasis est étendu, ou au contraire centré sur l’ongle, le cuir chevelu ou les plis de la peau ».

Certains corticostéroïdes pris par voie orale peuvent aggraver les symptômes du psoriasis, s’ils sont utilisés de façon abusive ou si le traitement est interrompu brusquement. Dans 5 à 7 % des cas de psoriasis, les articulations peuvent aussi être touchées par la maladie, aussi bien les articulations périphériques que la colonne vertébrale et les tendons. En revanche, le taux d’infections sévères chez les patients atteints de psoriasis et/ou d’arthrite psoriasique semble être plus faible. Certains médicaments sont déclencheurs du psoriasis, comme par exemple les bêtabloquants ou les inhibiteurs de l’enzyme de conversion, et devraient être, dans la mesure du possible, évités. psoriasis (peuvent déclencher une poussée de l’éruption): Le pourcentage est plus fort pour les personnes souffrant d’un psoriasis sévère : 30 %.d’entre eux seront touchés par le rhumatisme psoriasique. Ce sont des cas où le diagnostic n’est pas des plus faciles car le rhumatisme psoriasique apparait sans qu’il y ait eu précédemment de  manifestation de psoriasis sur la peau. Le diagnostic du rhumatisme psoriasique peut aussi être délicat en raison de la discrétion (rare) de certains psoriasis cutanés. Tous ces tests sont nécessaires car vous pouvez avoir un psoriasis cutané et souffrir de douleurs articulaires sans que cela soit pour autant un rhumatisme psoriasique.

Médicaments pouvant déclencher une poussée de psoriasis

La goutte apparaît dix fois plus souvent dans les pieds et les jambes que dans les autres parties du corps.

Souvent, la poussée d’arthrite s’accompagne d’une éruption de psoriasis, aux ongles notamment, donnant un aspect microperforé dit en « dé à coudre ». Aujourd’hui, plusieurs biothérapies sont indiquées dans le traitement du psoriasis. Il suffit d’ouvrir un dictionnaire médical pour voir les diverses affections et aspects monstrueux que peut prendre un ongle infecté par autre chose qu’un psoriasis, les mycoses par exemple. On vient de le voir, le gros risque que l’on court lorsque l’on souffre du psoriasis de l’ongle, c’est l’infection bactérienne. Peut on mettre du vernis à ongle lorsque l’on a un psoriasis unguéal ? sont utiles aussi bien pour le rhumatisme psoriasique que pour le psoriasis Elles sont habituellement nombreuses dans le psoriasis en gouttes, alors que dans le psoriasis en plaques, il peut y avoir une plaque isolée ou au contraire de multiples lésions. Les ongles, qui sont parfois touchés au cours d’un psoriasis, peuvent n’être que la seule localisation de la maladie chez certaines personnes. La localisation des lésions aux paumes et aux plantes des pieds n’est pas habituelle dans le psoriasis.

Des biothérapies peuvent êtres utilisés dans le traitement des psoriasis sévères :

On peut présenter une poussée isolée de psoriasis et ne plus jamais en entendre parler ou ne présenter de nouvelles lésions que plusieurs années après.

Le traitement du psoriasis s’inscrit dans la durée et il est très important de définir avec son médecin des objectifs de traitement commun. Dans le domaine du psoriasis, l’association pour la lutte contre le psoriasis peut être d’une grande aide au quotidien. Le psoriasis est une maladie de peau caractérisée par des plaques rouges recouvertes de squames situées sur certaines zones de prédilection comme les coudes ou les genoux. Dans 5 à 7% des cas le psoriasis peut être accompagné d’une atteinte articulaire appartenant au groupe des spondylarthropathies. Dans 90 % des cas, le rhumatisme psoriasique touche des personnes ayant un psoriasis (plaques rouges recouvertes de petites écailles blanchâtres appelées squames) ou un antécédent de psoriasis.